Accueil - Le Curateur public du Québec

Liens utiles
  • Page Facebook du Curateur public du Québec. Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.
  • Page Twitter du Curateur public du Québec. Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Nouvelles

Réévaluer périodiquement le besoin de protection

(25 août 2016) Toute personne sous régime de protection a droit à une mesure adaptée à sa situation. Au fil du temps, sa condition peut changer. Il est donc important que son besoin de protection soit réévalué périodiquement : aux trois ans pour les personnes sous tutelle et aux cinq ans pour celles sous curatelle. La réévaluation vérifiera deux aspects. L’évaluation médicale examinera son état de santé tandis que l’évaluation psychosociale portera sur son degré d’autonomie et son besoin de protection. Vous vous occupez d’une personne inapte dont la condition s’est améliorée ou semble se détériorer? Vous pouvez en tout temps demander cette réévaluation. Pour en apprendre davantage, consultez la dernière édition du bulletin Le Relais (PDF), en page 6.

Un tuteur ou un curateur peut-il se désister?

(22 août 2016) Accepter d'être le représentant légal d'une personne inapte est une importante responsabilité. Pour différentes raisons, il peut cependant arriver que le tuteur ou le curateur ne puisse plus jouer ce rôle. Mais alors, que se passe-t-il? Est-il possible de se désister et si oui, comment le faire? La personne inapte sera-t-elle encore protégée?

En page 5 du bulletin Le Relais (PDF), vous trouverez un article consacré à ce sujet.

Le bon milieu de vie pour la personne inapte

(19 août 2016) Une part importante du bonheur d’une personne inapte est liée à la qualité de son milieu de vie. Le rôle du tuteur et du curateur est, entre autres, de veiller au bien-être physique et moral de la personne protégée. Cette responsabilité s’étend aussi à son hébergement. Comment s’assurer que le milieu de vie est adéquat pour la personne sous notre protection quand elle ne réside pas avec nous?

La réponse dans le bulletin Le Relais (PDF), en page 4.